Géraud, Géraut, Gérault, Giraud, Géraude, Gérald, Gerwald, BONNE FETE !

Géraud, vient du germanique gari, lance et wald, diriger.

Un dicton "Pour Saint Géraud, les châtaignes font le chaud".

Géraud est la transcription francophone du prénom Gérald. Il fut très répandu sous nos cieux dès les premiers siècles de notre ère, comme en témoigne la multitude de nobles, généraux, savants et artistes illustres ainsi prénommés.
Le déclin de Géraud a débuté au XVIIIe siècle, cédant ainsi la vedette à Gérald.
Aujourd'hui, la tendance s'est inversée et Géraud semble renaître de ses cendres aux dépens de Gérald.
Cependant, il demeure assez peu populaire et semble un peu désuet. En effet, les statistiques annuelles recensent à peine une trentaine de nouveau-nés prénommés ainsi. Environ 2100 personnes ont porté ce prénom depuis le début du XXe siècle.

Derrière une apparence flegmatique, au point de paraître presque inexpressif, se cache le "véritable" Géraud.
C'est en fait un garçon sensible, spirituel et émotif, néanmoins plein d'assurance, malgré sa nature susceptible, il est conscient de sa valeur et ne doute pas une seconde de ses aptitudes.
Cet homme d'action, audacieux et sans complexe, ne craint ni les défis ni la compétition. Motivé et volontaire, il ne renonce jamais à ses rêves.

Saint Géraud d'Aurillac, fondateur de l'abbaye d'Aurillac (✝ 909)
Son père le destinait à l'Église parce qu'il était fragile. Géraud apprit alors la grammaire et le plain-chant.
Quand il fut guéri, son père le destina au métier des armes. Il fut alors parfaitement à même de lui succéder comme seigneur d'Aurillac.
Mais, à l'inverse, Géraud résolut de suivre en tout l'Évangile après une tentative de mariage qui échoua.
Il voulait rester constamment en présence de Dieu et faisait régner la justice sur ses terres. Il affranchit de nombreux serfs, rendait la justice à jeun pour que le vin n'influe pas sur ses jugements. Il savait pardonner. On raconte qu'ayant appris que son bailli avait condamné à mort deux malfaiteurs, il les envoya chercher des lianes dans la forêt et de les rapporter pour se faire pendre. Ils ne revinrent jamais car il n'y avait pas de lianes dans le forêt et saint Géraud le savait.

Quelques anniversaires de célébrités :

13 octobre 1982 - Ian James Thorpe, ancien nageur australien
13 octobre 1968 - Arnaud Gidoin, humoriste et animateur de télévision français
13 octobre 1965 - Philippe Torreton, acteur
13 octobre 1957 - Arturo Brachetti, né à Turin (Italie), artiste italien, le plus grand maître de la métamorphose.
13 octobre 1945 - Christophe, chanteur
13 octobre 1937 - Sami Frey, comédien et acteur français
13 octobre 1934 - Nana Mouskouri, chanteuse
13 octobre 1925 - Margaret Thatcher, femme politique
13 octobre 1921 - Yves Montand, acteur (9 novembre 1991)

Souvenirs, souvenirs ---- :

- 13-10-1307 : Sous prétexte d’hérésie, Philippe le Bel donne l’ordre en ce jour d’arrêter tous les Templiers du royaume. Leurs biens sont confisqués et l’acte d’accusation, oeuvre de Guillaume de Nogaret, est affiché sur tous les murs.
- 13-10-1837 : A la tête d’une armée de 12 000 hommes, le général Damrémont, soutenu par l’artillerie du général Vallée et par un puissant matériel de siège, ouvre une brèche dans l’enceinte de Constantine. Ses fantassins s’y engouffrent et emportent la ville.
- 13-10-1916 : Fondation de la General Motors aux USA.
- 13-10-1930 : Scandale à Berlin : les députés nazis se présentent en uniforme au Reichstag.
- 13-10-1937 : La Constitution de la IVème république est adopté par référendum.
- 13-10-1970 : 146 personnes meurent dans l'incendie d'une dancing à Saint-Laurent-du-Pont. Bal tragique à Colombey.
- 13-10-1981 : Un plébiscite (98%) porte Hosni Moubarak à la présidence de la république.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire