Wilfried, Wylfried, Wilfrid, Wilfryd, Vilfrid, Wielfride, Wilfred, Wilfreda, Woilid, Walfroy, Walid, BONNE FETE !

Les dicton du jour : "Saint-Wilfrid ensoleillé, deux jours plus tard emmitouflé"

D'origine germanique, les éléments wil- et -frid qui composent le prénom ancien Wilfrid signifient respectivement "volonté" et "paix"

Attesté depuis le Moyen Âge dans un grand nombre de pays européens, Wilfried demeura assez répandu jusqu'au début du XIVe siècle. Le très célèbre roman de Walter Scott, "Ivanhoé", paru en 1819, relatant l'histoire d'un certain Wilfried redonna de l'élan à ce prénom qui renoua instantanément avec le succès.
Il connut dès lors une gloire flamboyante aussi bien aux États-Unis qu'en Grande-Bretagne.
En France, Wilfried est apparu à l'état civil dans les années 1960 et il connut un certain succès en 1976 avec un pic de 604 nouveau-nés ainsi prénommés. Bien qu'il soit beaucoup moins populaire de nos jours, Wilfried continue à être régulièrement employé.
On estime, par ailleurs, à plus de 12 000 le nombre de Français ayant porté ce prénom depuis le début du XXe siècle.

 Les Wilfried sont courageux et pleins d'énergie, ce sont aussi des adversaires redoutables ou des amis précieux.
Ils sont très fidèles, mais aussi jaloux.

Saint Wilfrid, Archevêque d'York (✝ 709)
Depuis les invasions anglo-saxonnes, l'Eglise était divisée comme le pays. D'un côté les Bretons ou celtes de vieille chrétienté qui refusaient l'envahisseur.
De l'autre les Angles et les Saxons.
L'Eglise celte refusait l'archevêque anglais de Cantorbery et vivait pratiquement autonome. L'Eglise anglo-saxonne fondée par saint Augustin, cent ans auparavant, était soumise au siège romain.
Ce fut grâce à saint Wilfrid et à quelques autres que ces chrétientés fusionnèrent au VIIème siècle et que l'unité religieuse régna dans le pays. Mais la vie de Wilfrid fut très mouvementée. Moine de Lindisfarn, le jeune garçon poursuivit ses études à Cantorbery. Un saint moine, Benoît Biscop, le prit alors comme accompagnateur pour aller à Rome. Et ce voyage fut, pour saint Wilfrid, le début de toute une série. Lorsque les voyageurs passèrent par Lyon, l'évêque de ce diocèse, Delphin, le retint auprès de lui une année entière.
 A Rome, il se familiarisa avec la pratique de la liturgie et, en rentrant en Angleterre, il se fit l'apôtre de la liturgie romaine. Il fonda le monastère de Ripon en Angleterre.
Devenu évêque d'York, il fit entrer au couvent la femme du roi Egfrid qui ne le lui pardonna pas et l'empêcha de rester dans son diocèse. Saint Wilfrid connut ainsi l'emprisonnement puis, par deux fois, l'exil dont il profita pour évangéliser le Sussex, la Hollande et même l'Austrasie où il faillit devenir évêque de Strasbourg.
Il put enfin retourner dans son pays et y passer à peu près tranquillement les quatre dernières années de sa vie.

Quelques anniversaires illustres :

12 octobre 1968 - Hugh Jackman, acteur australien
12 octobre 1967 - Tonton David, chanteur et compositeur français
12 octobre 1962 - Patrick Bosso, humoriste et acteur français
12 octobre 1957 - Clémentine Célarié, actrice
12 octobre 1955 - Brigitte Lahaie, actrice
12 octobre 1945 - Aurore Clément, actrice française
12 octobre 1941 - Frank Alamo, né Jean-François Grandin, chanteur français chanteur
12 octobre 1935 - Luciano Pavarotti, ténor (6 sept 2007)

Des souvenirs toujours --- :

- 12-10-1808 : Convention d’Erfurt. Après plusieurs heures de conversation, Napoléon renforce son alliance avec le tsar de Russie. Secrète, la convention est signée. Elle reconnaît au tsar autorité sur la Finlande, la Moldavie, la Valachie turque. Napoléon renonce à l’extension du Grand Duché de Varsovie. Alexandre laisse à Napoléon les mains libres en Espagne et promet son intervention contre l’Autriche.
- 12-10-1954 : 12 pays participent à la création du Centre Européen de Recherches Nucléaires (CERN) à Genève.
- 12-10-1960 : A l'assemblée générale de l'ONU, Nikita Khrouchtchev bradit se chaussure en signe de protestation ...
- 12-10-1968 : Aux jeux Olympiques de Mexico, les athlètes noirs américains lèvent le poing et baissent les yeux devant le drapeau américain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire