Prisca, Priscilla, Priscilia, BONNE FETE ! ---

et aux Priscille, Priscillia, Priscilliana, Prisque, Prescilia, Prescilla, Prescillia, ---

Prescilia est un diminutif de Prisca. Ce dernier est inspiré de l'adjectif latin priscus qui peut être interprété au sens de "antique".

Dicton : "Neige de la sainte Prisca, va apporter une belle année que voilà". 

Sainte Prisque, Vierge et martyre (✝ 270) Prisca ou Priscille.
Cette jeune fille, dont le père avait été honoré par trois fois de la charge de consul, ayant été arrêtée en qualité de chrétienne, fut présentée à l'empereur qui, la voyant si jeune et d'une si régulière beauté, se persuada qu'il la ferait aisément changer de résolution et de dessein, car elle avait treize ans à peine. 
Pour cet effet, il la fit conduire dans un temple d'Apollon afin qu'elle adorât cette idole, mais la sainte fille répondit constamment qu'elle ne fléchirait jamais le genou que devant le seul et le vrai Dieu qui a fait le ciel et la terre, et devant son Fils unique, Notre-Seigneur Jésus-Christ.
L'empereur, transporté de colère pour une réponse si généreuse, commanda qu'elle fût rudement souffletée et conduite en prison jusqu'au lendemain. Il la fit de nouveau comparaître, et la trouvant toujours inébranlable, la fit, dépouiller, afin qu'en cet état elle fût battue de verges, mais celui qui revêt les prairies de fleurs, la pourvut d'un riche vêtement : ce fut une clarté admirable qui la fit briller comme un soleil. Plus les bourreaux déchargeaient de coups de fouets sur ses petits membres, plus sa chair paraissait d'une blancheur agréable, de sorte qu'elle éblouissait par son éclat les yeux des assistants.
Un certain Liménius, parent de l'empereur, lui donna conseil de la frotter d'huile afin qu'elle perdît cettr luminescence et cette beauté de son corps qui charmait les yeux de ceux qui la regardaient. 

Cet avis fut suivi, mais il eut un succès contraire à la pensée de ce misérable, parce qu'au lieu de l'odeur fétide que ces matières devaient causer, elles exhalèrent un très doux parfum qui était senti même par les païens, tellement que l'empereur, perdant courage, se retira tout confus, donnant ordre à son préfet de faire déchirer le corps de la Sainte avec des ongles de fer. Ce qui fut exécuté. 

Ensuite, elle fut ramenée en prison dans l'état de nudité où elle était : la même clarté enveloppa son corps. Ceci étant rapporté au juge, il la fit tirer de ce cachot et exposer dans l'amphithéâtre, pour être dévorée par un lion qu'on lâcha sur elle, mais cet animal, oubliant sa cruauté naturelle, se jeta à ses pieds comme un mouton.
L'empereur, outré de dépit, la fit appliquer à la torture et étendre sur le chevalet, afin de lui torturer les bras et les jambes et de là, elle fut jetée dans un brasier, mais le feu n'eut pas plus de prise sur elle que n'en avaient eu les autres tourments. 


Enfin, après l'avoir fait raser, par ignominie, et tenue longtemps enfermée dans un temple d'idoles, il lui fit trancher la tête hors de la porte d'Ostie, le 19 janvier, l'an de Notre-Seigneur 54.
Le corps de sainte Prisque fut enterré par les chrétiens, sur le chemin d'Ostie, où elle avait souffert le martyre, et depuis il fut transporté dans la ville, en une église de ce nom, sous le pape Eutychien.


Quelques anniversaires de célébrités :

18 janvier 1892 : Oliver Hardy , acteur (Laurel et Hardy)
18 janvier 1965 - Valérie Damidot, animatrice TV-radio
18 janvier 1956 - Elli Medeiros, chanteuse et actrice
18 janvier 1955 - Kevin Costner, acteur et réalisateur américain
18 janvier 1950 - Gilles Villeneuve, pilote (8 mai 1982)
18 janvier 1949 - Philippe Starck, Designer et architecte français
18 janvier 1949 - Franz-Olivier Giesbert, journaliste
18 janvier 1881 - Gaston Gallimard, éditeur français (25 décembre 1975)
18 janvier 1689 - Montesquieu, né Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, écrivain (10 février 1755) 

Souvenirs, souvenirs ---
  
- 18-01-1802 : Bonaparte, Premier consul, fait éliminer par le Sénat vingt tribuns hostiles au régime.
- 18-01-1871 : Le roi Guillaume 1er de Prusse est proclamé empereur d'Allemagne au château de Versailles.
- 18-01-1918 : Les Soviets annoncent qu'ils ont annulé les emprunts russes souscrits par les Tsars à l'étranger.
- 18-01-1936 : Mort de l'écrivain britannique Rudyard Kipling.
- 18-01-1977 : Mort de la chanteuse et comédienne Yvonne Printemps.
- 18-01-1980 : Mort du photographe américain Cecil Beaton.
- 18-01-1987 : Vague de froid sans précédent en France. Bilan : 71 morts.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire