Georges, Georgette, Georgine, Giorgio, Giorgia, Jordi, BONNE FETE !

sans oublier les Geordie, Georgio, Geory, Jarod, Jarrod, Jerzy, Joran, Jordan, Jore, Jorge, Jorgi, Jorick, Jorioz, Joris, Yerri, Yoran, Yorick, Youra, Youri.

C'est le Saint patron des Cavaliers, Scouts et Soldats.

Georges vient du terme grec geôrgios, qui a inspiré ce prénom Georges, qui servait à désigner les "agriculteurs" ou les "travailleurs de la terre".

Les dictons du jour : "Pluie de Saint Georges coupe les cerises à la gorge" et "A la Saint-Georges, sème ton orge".

Bien qu'on ait trouvé plusieurs mentions de Georges dans la littérature hellénique classique, ce prénom fut pendant longtemps réservé aux populations du Moyen-Orient et ne connut que tardivement le succès en Europe.
En effet, il fallut attendre le XIIe siècle, pour assister à la diffusion de Georges, grâce aux croisés, dans de nombreux pays latins, slaves et anglophones. Son succès en France commença au XIXe siècle.
Aujourd'hui, Georges est considéré comme un prénom classique très répandu bien que sa popularité soit en décrue depuis ses années de gloire entre 1920 et 1930.

Saint Georges, martyr (✝ 303)
Au IVe siècle, tous les sujets de l'empereur Dioclétien sont instamment invités à offrir des sacrifices aux dieux de l'empire. Cet ordre est tout spécialement appliqué aux militaires, car il est le signe de leur fidélité aux ordres impériaux.
A Lydda, en Palestine, un officier, originaire de Cappadoce, refuse. Il est exécuté pour refus d'obéissance. La popularité de son culte sera telle que la piété populaire ne pourra se contenter des maigres données de l'histoire. On le fait couper en morceaux, jeter dans un puits, avaler du plomb fondu, brûler dans un taureau de bronze chauffé à blanc, donner en nourriture à des oiseaux de proie.
Chaque fois, saint Georges ressuscite et en profite pour multiplier les miracles.
A ces fioritures morbides, s'ajoute au XIe siècle, la légende de la lutte victorieuse de saint Georges contre un dragon malveillant qui symbolise le démon. Ce dont on est sûr, c'est qu'au IVe siècle, l'empereur Constantin lui fait édifier une église à Constantinople.
Cent ans après, on en compte une quarantaine en Égypte.
On les voit s'élever en Gaule, à Ravenne, en Germanie.
En France, 81 localités se sont placées sous sa protection et portent son nom. On ne compte pas avec précision le millier d'églises dont il est le titulaire. Il est le patron céleste de l'Angleterre et de l'Éthiopie.
Il figure même sur les armoiries de la Russie (écusson de la Moscovie).

De nombreuses célébrités portent ce prénom : Georges Descrières, acteur français; Georges de Caunes, journaliste; Georges Moustaki, interprète; Georges Pompidou, Président de la République française entre le 19 juin 1969 et le 2 avril 1974; Georges-Alain Jones, chanteur;  Georges Brassens, auteur-compositeur-interprète français; Georges Bizet, compositeur; etc ---

Quelques anniversaires à célébrer :

23 avril 1974 - Virginie Desarnauts, actrice
23 avril 1967 - Melina Kanakaredes, actrice
23 avril 1963 - Paul Belmondo, coureur automobile français
23 avril 1954 - Michael Moore, écrivain et un réalisateur américain

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire